Nous contacter

Prendre rendez-vous

avec nos spécialistes

 

 01 40 79 40 36 

 

secretariat

@chirurgiedusport.com

 

 SOS GENOU  

 

Chirurgie du Sport

36 bd St Marcel

75005 PARIS

Clinique du sport Paris 

Métro : Saint Marcel

Parking 6 rue de l'essai


sur

Les fiches de chirurgiedusport :

HONCode

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici

QRCode

Vidéo Youtube

Luxation de l'épaule : comment se passe la consultation ?

Imprimer l'article

 
On réalise l‘examen clinique de l’épaule selon les étapes suivantes :
 
On note et on interroge le patient sur les caractéristiques suivantes : l’âge, le sexe, la main dominante, le type de sport pratiqué et le niveau de compétition orientent sur les facteurs de risques de traumatisme de l’épaule et d’instabilité.
 
On détermine les symptômes ressentis par le patient et leur description. Une épaule peut avoir 3 symptômes prédominant : la raideur, la douleur et l’instabilité. Ici, on recherche les circonstances des épisodes de luxation, l’intensité du traumatisme (chute, accident de sport, accident de la voie publique).
A quel âge a lieu la 1ère luxation ? Et les autres épisodes ultérieurs également.
 
Ensuite, on réalise l’examen physique du patient : la taille et le poids, les mobilités de l’épaule selon 4 secteurs angulaires, en avant (ou antépulsion), en arrière (ou rétropulsion), sur le côté (en abduction) et en rotation. On réalise un examen neurologique également de l’épaule pour rechercher des atteintes survenues au cours de luxation (diminution ou disparition de la sensibilité d’une zone du bras ou diminution de la force d’un ou plusieurs muscles du bras). On teste les muscles de l’épaule et notamment le sous scapulaire (cf fiche examen des tendons de l’épaule) et le tendon du biceps.
 
On recherche des laxités au cours du testing de l’épaule. 
Il y a 3 directions différentes que l’on teste. On recherche une laxité anormale vers l’avant, vers le bas et vers l’arrière. On dit qu’un patient est hyperlaxe, si la rotation mesurée coude au corps est supérieure au 85°.
 
On recherche ensuite à reproduire l’appréhension de la luxation en mettant l’épaule en situation. La sensation désagréable ressentie par le patient : soit que l’épaule va se luxer, soit la présence d’une gène ou d’une douleur signifie que le test est positif.
 
-       Un test d’appréhension antérieure (Figure 1) est réalisée en reproduisant le geste d’armé contré (shoot de hand ball ou smash de volley ball).
test d’appréhension antérieure examen clinique épaule instable chirurgiedusport bohu lefevre herman
Figure 1 Test d'appréhension antérieure réalisée en position d'armée contrée
 
-       Un test d’appréhension postérieure (Figure 2) réalisée en antépulsion, rotation interne
test d’appréhension postérieure examen clinique épaule instable  chirurgiedusport bohu lefevre herman
Figure 2 Test d'appréhension postérieure réalisée en antépulsion/rotation interne/rétropulsion
 
-       Un test d’appréhension inférieure (Figure 3) réalisé en abduction.
test d’appréhension inférieure  examen clinique épaule instable  chirurgiedusport bohu lefevre herman
Figure 3 Test d'appréhension inférieure réalisée en abduction contrariée
 
Ces 3 tests peuvent être réaliser avec le patient assis ou bien allongé sur la table d’examen.
Enfin, un dernier test appelé, « relocation test » ou test de recentrage (Figure 4). Le patient ressent une sensation désagréable lors du déplacement de la tête humérale en avant (Figure 4a), qui est soulagé, par le recentrage par simple pression du médecin en arrière (Figure 4b).
 
relocation test ou test de recentrage  examen clinique épaule instable  chirurgiedusport bohu lefevre hermanrelocation test ou test de recentrage  examen clinique épaule instable  chirurgiedusport bohu lefevre herman 
Test de recentrage ou "Relocation test"
Figure 4a : tête humérale vers l’avant              Figure 4b : tête humérale vers l’arrière
 

Docteur Yoann BOHU, Docteur Nicolas LEFEVRE, Docteur Serge HERMAN. - 1 décembre 2013.

Conflits d'intérêts : l'auteur ou les auteurs n'ont aucun conflits d'intérêts concernant les données diffusées dans cet article.

Actualités

A lire aussi ...

Les articles les plus lus

Technique du ligament croisé

Par le docteur Nicolas Lefevre

+ de videos

Les dernières publications

Dossier : prothèse de genou

prothèse totale de genou

Dossier : ligaments du genou

Dossier : chirurgie ambulatoire du LCA

Dossier : ménisque

MENISQUE 3D FISSURE DECHIRURE MENISQUE CHIRURGIE DU SPORT

Dossier : Epaule du sportif

Dossier : prothèse de hanche

 

Dossier : rupture des ischio-jambiers

anatomie_ischio_jambier_rupture proximale docteur lefevre chirurgiedusport

Dossier : prothèse et sport

 

prothèse de hanche  et de genou   et sport  

 

Dossier : PRP

 

Chirurgiedusport - Qui sommes nous - Nous contacter - Mentions légales - Web design Digitaline - Développement EMC2 Studio - Clinique du Sport