Nous contacter

Prendre rendez-vous

avec nos spécialistes

 

 01 40 79 40 36 

 

secretariat

@chirurgiedusport.com

 

 SOS GENOU  

 

Chirurgie du Sport

36 bd St Marcel

75005 PARIS

Clinique du sport Paris 

Métro : Saint Marcel

Parking 6 rue de l'essai


sur

Les fiches de chirurgiedusport :

HONCode

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici

QRCode

Vidéo Youtube

Examen d'une épaule instable

Imprimer l'article

Les signes de laxité:
 
La recherche de signes généraux d'hyperlaxité fait partie de l'examen de l'épaule instable : hyper-extensibilité au niveau de la métacarpo-phalangienne de l'index ou 3ème doigt, au niveau du poignet et de la metacarpo-phalangienne du pouce, hyper-extensibilité au niveau du coude etc…
 
Les tests de laxité au niveau de l'épaule supposent un relâchement de l'appareil capsulo-ligamentaire.
 
Tiroir antéro-postérieur ("drawer test")
Il se recherche sur un patient assis, épaule relâchée, coude fléchi , l'avant bras reposant sur la cuisse. L'examinateur, placé en arrière du patient, enserre la tête humérale d'une main alors que l'autre main stabilise l'épaule au niveau acromio-claviculaire, puis imprime à la tête humérale des mouvements de translation antérieure puis postérieure appréciant le déplacement de la tête, la survenue de réaction d'appréhension ou non de l'enfant, d'accrochage ou de craquement évoquant la possibilité d'une lésion du bourrelet.
 
Test du sillon ("sulcus sign")
Toujours dans la même position d'examen, l'examinateur exerce une force de traction vers le bas à la partie basse du bras ; l'apparition d'un sillon au bord inférieur de l'acromion plus ou moins marqué signe une laxité inférieure au niveau de l'épaule.
 
"Push-Pull Test"
Il se recherche sur un patient allongé, l'épaule reposant dans le vide sur le côté de la table d'examen, bras à 90° d'abduction dans le plan de l'omoplate (30° de flexion). L'examinateur exerce une traction vers le haut au niveau du poignet ("pull") tandis que l'autre main maintient le bras vers le bas ("push"). Il se produit sur un sujet relâché une translation postérieure de la tête humérale plus ou moins importante (pouvant atteindre 50% chez le sujet normal).
 
 
Les signes d'instabilité:
 
Dans ce cas, les signes d'examen supposent la mise sous tension de l'appareil capsulo-ligamentaire, susceptible de résister à des forces de translation antéro-postérieures.
 
Test d'appréhension ("Crank Test")
Sur un sujet en position assise, l'examinateur empoignant le poignet porte le bras en abduction de 90° ou plus et rotation externe d'une main, tandis que de l'autre, stabilisant l'épaule au niveau acromio-claviculaire, le pouce exerce une force de translation en avant sur la tête humérale.
Dans le cadre des instabilités antérieures, le patient ressent une appréhension au cours de cette manœuvre voire s'y oppose.
 
"Jerk Test"
Toujours dans la même position d'examen , l'examinateur amène d'une main le bras en adduction horizontale et rotation interne en effectuant une poussée vers l'arrière, tandis que l'autre main stabilise l'omoplate. En cas d'instabilité postérieure de l'épaule, il peut se produire un "jerk" soudain lorsque la tête humérale sort de la concavité de la glène en arrière qui se réduit lors du retour vers la position de départ.
 
"Fulcrum test" et "relocation test"
Sur un sujet allongé, épaule reposant en dehors du bord de la table d'examen, l'examinateur amène le bras en abduction rotation externe d'une main tandis que l'autre main, empoignant la face postérieure de l'extrémité supérieure du bras, exerce une force de poussée vers l'avant au fur et à mesure que le bras est portée en abduction et rotation externe. Le patient ressent une appréhension , voire s'y oppose ("fulcrum test"), appréhension qui disparaît lorsque la force de translation appliquée par l'autre main s'exerce vers le bas ("relocation test").

Docteur Serge HERMAN, Docteur Yoann BOHU, Docteur Nicolas LEFEVRE. - 10 février 2011.

Conflits d'intérêts : l'auteur ou les auteurs n'ont aucun conflits d'intérêts concernant les données diffusées dans cet article.

Actualités

A lire aussi ...

Les articles les plus lus

Technique du ligament croisé

Par le docteur Nicolas Lefevre

+ de videos

Les dernières publications

Dossier : prothèse de genou

prothèse totale de genou

Dossier : ligaments du genou

Dossier : chirurgie ambulatoire du LCA

Dossier : ménisque

MENISQUE 3D FISSURE DECHIRURE MENISQUE CHIRURGIE DU SPORT

Dossier : Epaule du sportif

Dossier : prothèse de hanche

 

Dossier : rupture des ischio-jambiers

anatomie_ischio_jambier_rupture proximale docteur lefevre chirurgiedusport

Dossier : prothèse et sport

 

prothèse de hanche  et de genou   et sport  

 

Dossier : PRP

 

Chirurgiedusport - Qui sommes nous - Nous contacter - Mentions légales - Web design Digitaline - Développement EMC2 Studio - Clinique du Sport