Nous contacter

Prendre rendez-vous

avec nos spécialistes

 

 01 40 79 40 36 

 

secretariat

@chirurgiedusport.com

 

 SOS GENOU  

 

Chirurgie du Sport

36 bd St Marcel

75005 PARIS

Clinique du sport Paris 

Métro : Saint Marcel

Parking 6 rue de l'essai


sur

Les fiches de chirurgiedusport :

HONCode

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici

QRCode

Vidéo Youtube

Traitement de la myoaponévrosite plantaire par les ondes de choc extracorporelles de haute énergie

Imprimer l'article

Résumé de l'article « electrohydraulic High-Energy Shock-wave Treatement for chronic plantar fasciitis » by John A.Ogden. The Journal of Bone ant Joint Surgery, volume 86-A. Number 10, october 2004.

L'efficacité du traitement de la fasciite plantaire chronique (myoaponevrosite plantaire) par ondes de choc extracorporelles (ODCE) a été évaluée chez 289 patients, entre 1996 et 2003, comparativement au placebo.

Les patients traités par onde de choc extracorporelle sont des patients qui n'ont pas été suffisamment améliorés par au moins six mois de traitement médical bien conduit, incluant au minimum la kinésithérapie, les semelles et les traitements anti-inflammatoires locaux ou généraux.

Les patients ont tous reçu, après un bloc anesthésique, 1500 ondes de choc à une intensité de 18 kV, à une fréquence de 2 hertz, soit une énergie totale de 324,25 joules, appliqué sur la zone de maximum de douleur, dans un rayon de 1 cm. Pour les patients du groupe placebo, une poche remplie de liquide est placée sous la sonde de l'appareil pour absorber les ondes de choc.

Les patients ont été suivis pendant 12 mois. Ils ont rempli un questionnaire d'autoévaluation: douleur de repos, douleur lors des activités quotidiennes, niveau d'activité de loisir et aptitude au travail et ont été évalués régulièrement par un examinateur, différent du thérapeute, qui ne savait pas si le patient avait reçu le traitement ou un placebo.

Les résultats de l'étude montrent 76,8 % de bons et excellents résultats à 12 mois du traitement, avec une différence nette par rapport au groupe placebo. L'âge moyen des patients est de 48,6 ans, 2 femmes pour un homme.

En résumé, le traitement des fasciites plantaires est avant tout médical, il donne satisfaction dans plus de 90% des cas. Le traitement de première intention consiste en le port de semelles orthopédiques réalisées par un podologue et la prise de médicaments anti-inflammatoires ; en deuxième intention, il est logique de proposer une infiltration locale et seulement en troisième intention les ODCE, une ou deux séances, auprès d'un thérapeute spécialisé. Une épine calcanéenne présente dans 50 à 60 % des douleurs de talons, persiste après traitement et n'influence pas le résultat.

Docteur Yves GUGLIELMETTI. - 11 juin 2010.

Conflits d'intérêts : l'auteur ou les auteurs n'ont aucun conflits d'intérêts concernant les données diffusées dans cet article.

Actualités

A lire aussi ...

Les articles les plus lus

Technique du ligament croisé

Par le docteur Nicolas Lefevre

+ de videos

Les dernières publications

Dossier : prothèse de genou

prothèse totale de genou

Dossier : ligaments du genou

Dossier : chirurgie ambulatoire du LCA

Dossier : ménisque

MENISQUE 3D FISSURE DECHIRURE MENISQUE CHIRURGIE DU SPORT

Dossier : Epaule du sportif

Dossier : prothèse de hanche

 

Dossier : rupture des ischio-jambiers

anatomie_ischio_jambier_rupture proximale docteur lefevre chirurgiedusport

Dossier : prothèse et sport

 

prothèse de hanche  et de genou   et sport  

 

Dossier : PRP

 

Chirurgiedusport - Qui sommes nous - Nous contacter - Mentions légales - Web design Digitaline - Développement EMC2 Studio - Clinique du Sport